Victor Jara, un chant inachevé

Joan Jara
jeudi 22 novembre 2007
par  ps
popularité : 2%

Après le coup d’État au Chili, en 1973, la dictature interdit jusqu’à prononcer le nom de Victor Jara. Sa musique est censurée, ses disques détruits.
Qui était ce chanteur qui fut assassiné dès les premiers jours du coup d’État ? Que représentait-il pour le peuple chilien ? C’est à travers le récit de sa femme que nous découvrons la vie et l’œuvre de Victor Jara. Comment le jeune homme découvrira le patrimoine culturel et populaire de son pays, le magnifiera et le transformera en une multitude de chants engagés au service de la lutte pour la justice sociale et contre la guerre.


Victor Jara, un chant inachevé
Joan Jara, Éditions Aden, 380 pages, 20 euros