La Faim, la bagnole, le blé et nous.

Une dénonciation des biocarburants
lundi 17 décembre 2007
par  ps
popularité : 2%

JPEG - 47 ko

Les végétaux servent désormais à remplacer lepétrole. Les biocarburants ne sont nullementécologiques. Ils contribueront toujours plus audérèglement climatique. Dans un monde de prèsd’un milliard d’affamés le système industriel préfèrel’automobile au droitimprescriptible de manger à sa faim. Ce livredévoile une mystification totale, dénonce lesprofiteurs, plus nombreux qu’on croit. Carderrière l’automobile individuelle, il y a nous.


Fayard, 175 pages, 17 euros