Contre l’idée de sanction

mercredi 20 octobre 2010
par  max
popularité : 16%

« L’idée de sanction vient se fondre dans l’idée plus morale de "coopération" ; celui qui fait le bien universel travaille à une œuvre si grande qu’il a idéalement droit au concours de tous les êtres, membres du même tout, depuis la première monière jusqu’à la cellule cérébrale de l’organisme le plus élevé. Celui qui fait le mal, au contraire, devrait recevoir de tous un "refus de concours" qui serait une sorte de punition négative ; il se trouverait moralement isolé, tandis que l’autre serait en communication avec l’univers. »


L’Herne, 96 pages, 8,90 euros