Les Animaux malades du consensus

samedi 12 juin 2010
par  max
popularité : 2%

En 1998 paraissait un essai singulier et prophétique, au titre sans appel : Vivre et penser comme des porcs. L’un des premiers, le mathématicien et philosophe qu’il était avait su analyser avec rigueur le processus de domestication généralisée imposé par ce qu’il était alors convenu de nommer le "nouvel ordre mondial". Vivre et penser comme des porcs avait été précédé de nombreuses interventions, conférences et articles inédits ou devenus introuvables, sans lesquels il n’eût pas été possible.Ils sont réunis ici sous le titre de l’un d’entre eux : "les animaux malades du consensus"


Lignes, 250 pages, 17 euros