La Rage et la révolte

samedi 13 mars 2010
par  max
popularité : 3%

Les incendies de la banlieue ne posent pas la question des droits mais celle de la lutte sociale réelle. Parce que les jeunes chômeurs-à-vie et précaires qui naissent et grandissent dans ces zones de relégation ne sont pas le résultat d’une injustice particulière mais la condition de fonctionnement d’un pays capitaliste avancé. Revue et nantie d’une longue posface de 2009, la rééditions de C’est de la racaille ? Eh bien j’en suis.


Agone, 184 pages, 8 euros