La Philosophie du bovarysme

mardi 27 novembre 2007
par  ps
popularité : 3%

JPEG - 17.3 ko

« L’univers bovaryque plaira sans réserve aupur spectaculaire, au dilettante social. – Nousacceptons pleinement, pour notre compte,cette vision fantastique et shakespearienne dudrame vital, sans éprouver le désir de voir sedurcir les contour fantomatiques desapparences qui la composent. » G. P.


Éditions du Sandre, 96 pages, 12 euros