Écoles anarchistes au Brésil (1889 - 1920)

jeudi 22 octobre 2009
par  cécile
popularité : 6%

« Mes petits amis : la Confédération ouvrière brésilienne a choisi de considérer le 1er décembre comme jour férié, afin que les ouvriers, libérés des usines, puissent dans la convivialité et avec leurs camarades resserrer les liens qui doivent les unir contre l’ennemi commun. Pour cette raison, nous qui n’avons pas l’habitude de reconnaître les jours fériés, ni ceux de l’Etat, ni ceux de l’Eglise, nous avons aujourd’hui un jour de repos, un jour férié. Rentrez donc chez vous et que dans votre cœur s’enracine l’amour de la paix, car c’est seulement dans la paix qu’il y a sérénité pour affronter les problèmes sociaux touchant le bonheur humain. » ( Adelino de Pinho, 1908 )


Atelier de Création Libertaire, 85 pages, 7,60 euros