Misère du droit

lundi 21 septembre 2009
par  cécile
popularité : 1%

L’auteur montre ce que devrait représenter le droit : une fonction essentielle de toute société pour la pacification sociale, un intermédiaire entre les mœurs et la morale sociale. il doit être le vecteur d’une progression vers la compensation des prétendues inégalités de nature au moyen de dispositions d’égalisation des progrès et des chances... Du même auteur : Le Libéralisme totalitaire, L’Harmattan, 24,40 euros ; Agir avec Proudhon, Chronique sociale, 19,50 euros


Edilivre, 404 pages, 28 euros