Les Viscères polychromes de la peste brune

jeudi 17 septembre 2009
par  cécile
popularité : 1%

GIF - 3.9 ko

« Après son banquet indécent, votre monde sommeille. Laissons l’ordure à la sieste réactionnaire pendant que nous prions en catimini pour le retour de Marat et ses purulentes démangeaisons. Alors que sur vos plages ensoleillées se dore la peste brune. Dans l’ombre grouille la latence de la révolution. Que s’élève à nouveau la voix claire de Saint-Just pour réclamer vos têtes afi n que les bourreaux les décollent. Que les sans-culottes remontent des faubourgs pour darder vos jolies caboches sur une pique. Que, de leurs tombeaux et des fosses communes où vous avez jeté leurs corps, nos anciens héros, ceux de l’an II et les communards nos pères, ils se feront une joie de vous passer à la margoulette. » Jean-Marc ROUILLAN


La Différence, 66 pages, 12 euros