Campanar

jeudi 17 septembre 2009
par  cécile
popularité : 3%

Dans l’Espagne de l’après guerre civile, l’auteur retrace les aventures picaresques et la détresse affective d’un enfant interné dans un établissement destiné à acceuillir des orphelins et d’autres enfants de familles dans l’indigence, fils de républicains. Confiés à des religieuses, leur éducation reflète les contradictions de l’idéologie régnante, marquée par des pseudo-valeurs religieuses, par l’influence de l’armée et de la phalange.


Editions Cairn, 156 pages, 18 euros