Ni pardon ni talion. La Question de l’impunité dans les crimes contre l’humanité

jeudi 5 mars 2009
par  JC
popularité : 3%

JPEG - 23.3 ko

"La radicalité ne doit combattre que les réformes qui la nient. Partout où se manifeste une volonté de faire progresser l’humain, il convient de la conforter afin qu’elle n’offre aucune prise à la barbarie dominante. Il s’agit, comme le pensaient les situationnistes, de "créer des situations qui empêchent tout retour en arrière". Je ne veux ni moderniser la vétusté de la justice ni attendre qu’un bouleversement social la rénove. Il n’y a pas de justice révolutionnaire."


La Découverte, 110 pages, 10 euros