Albert Cossery, une éthique de la dérision

jeudi 5 mars 2009
par  JC
popularité : 2%

JPEG - 73.6 ko

C’est une oeuvre singulière qu’aura réalisée Cossery. Moins de dix romans au décor identique, et des personnages semblables qui, au fil des pages, distillent une même philosophie : l’intelligence a été donnée à l’homme pour lui permettre de dresser le constat de "l’éternelle imposture" sur laquelle repose la marche du monde ; une fois cette prise de conscience effectuée, la vie se révèle belle et joyeuse. Il s’agira alors de ne viser que son accomplissement, dégagé le plus possible des contraintes exercées par le Léviathan social.


Orizons, 82 pages, 11 euros