Vladimir Moldevoï est toujours vivant

lundi 1er décembre 2008
par  JC
popularité : 3%

JPEG - 26.8 ko

« Je suis en grand danger. Je n’ai pas de temps à perdre, je sais qu’ils sont à mes trousses. Je les connais, j’ai grandi dans leur contrée, dans ce pays d’Europe centrale saigné à blanc par la démence d’un couple de dictateurs mégalomanes. Ils m’ont retrouvé. je suis perdu. »


Baleine, 302 pages, 15 euros