Contre-jour

lundi 1er décembre 2008
par  JC
popularité : 1%

JPEG - 69.4 ko

Dans la tradition du roman-feuilleton, l’auteur s’attache à dépeindre, à l’orée du XXe siècle, aussi bien les luttes syndicales dans l’Ouest américain que la Venise du tournant du siècle, les enjeux ferroviaires d’une Europe en crise, les frasques de la révolution mexicaine, etc. et déploie une galerie de personnages hauts en couleur : jeunes aéronautes, espions fourbes, savants fous, prestidigitateurs, as de la dynamite, amateurs de drogues…


Seuil, 1208 pages, 35 euros