Les Briseurs de formules. Les Écrivains anarchistes en France à la fin du XIXe siècle

lundi 1er décembre 2008
par  JC
popularité : 3%

JPEG - 63.8 ko

Dans quelle mesure existe-t-il une littérature anarchiste, durant l’apogée intellectuel et social que vécut le mouvement libertaire dans la première époque de la IIIe République, passée la proscription des communalistes ? Quelles en sont les thématiques ? En abordant ces questions, l’auteure fait ressortir une face méconnue, occultée, de la fin du XIXe siècle. Cette évocation, à la fois chronique, commentaire, analyse d’œuvres clefs, montre les thèmes de la tendance anarchiste s’entrecroiser selon différents points de vue (culturels, théoriques, politiques, « esthétiques », individualistes).


Ressouvenances, 470 pages, 35 euros