Crimes, fastes et misères dans le Paris du Roi-Soleil

mercredi 17 septembre 2008
par  JC
popularité : 1%

JPEG - 70.5 ko

Dénommé le "Grand Siècle", l’interminable règne de Louis XIV (1643-1715) est censé avoir été une sorte d’apogée de la France, mélange de grandeur politique, de gloire militaire, de perfection artistique, d’éclat intellectuel et de raffinement des mœurs. La réalité apparaît tout autre comme le montre ici l’exemple de Paris. Non seulement la vie quotidienne dans la capitale peut s’avérer très difficile mais aux crimes les plus effrayants, aux scandales les plus sordides ou à des famines dévastatrices s’ajoutent les délires de la mégalomanie royale, les violences d’un absolutisme tendant au despotisme, une pression fiscale injuste autant que insupportable ou l’arrogance et la rapacité des nantis.


Nautilus, 286 pages, 20 euros