L’Empire du moindre mal

Jean-Claude Michéa
jeudi 22 novembre 2007
par  ps
popularité : 3%

Essai sur la civilisation libérale

JPEG - 16.5 ko

L’ambition du libéralisme est d’instituer la moins mauvaise société possible, celle qui doit protéger l’humanité de sa folie idéologique. Comment expliquer alors que cette doctrine, à mesure que son ombre s’étend sur la terre, reprenne un à un tous les traits de son plus vieil ennemi, le meilleur des mondes ?
Ce livre décrit ce processus, et son aboutissement, tant dans sa version économiste, centrée sur le marché et traditionnellement privilégié par la « droite », que dans sa version culturelle, centrée sur le droit, et dont la défense est désormais la seule raison d’être de la « gauche ».


L’Empire du moindre mal
Jean-Claude Michéa, Éditions Climats, 212 pages, 19 euros