Ceux d’en bas

mercredi 20 février 2008
par  ps
popularité : 2%

JPEG - 17 ko

Le paysan Demetrio Macias forme une troupe de révolutionnaires avec vingt-cinq de ses compagnons. L’auteur s’attache à raconter la révolution telle qu’elle est faite par les hommes du peuple : feu spontané, marche aveugle, perdue d’avance. Le point de vue de ceux d’en-bas nous est donné dans une traduction de Jeanne et Julian Maurin, autre révolutionnaires, fondateur du POUM en 1935 en Espagne..


Les Fondeurs de brique, 144 pages, 16 euros