Utopies Sodomites, diagonales de l’anal.

De Sodomia de R.-P Sinistrari.
mardi 19 février 2008
par  ps
popularité : 2%

JPEG - 9.4 ko

Quel peut être cet "ignoble plaisir", ce "vice infâme", "ce crime abominable entre tous", qui ne saurait être sanctionné que par la décapitation, le gibet, le bûcher, exigeant au préalable torture par le feu, flagellation et autres sévices - crime que dénonce avec tant de fureur sacré R.-P. Sinistrari d’Ameno dans son traité de sodomia, publié à Rome en 1754 ? Roger Dadoun explore ici le lien entre Satan et libido anale.


Editions Manucius, 122 pages, 10 euros