La Décadence sécuritaire

Gilles Sainati et Ulrich Schalchli
jeudi 18 octobre 2007
par  ps
popularité : 4%

Comment la « tolérance zéro », d’importation américaine, s’est imposée sans la pratique judiciaire française ; comment l’idéologie techno-sécuritaire a remplacé la notion du juste par celle du rendement chiffré de la justice ; comment on en arrive à punir des infractions qui n’existent pas, comme les « incivilités » ; comment une bonne partie de « nos élites » – criminologues d’État, hommes politiques « républicains », syndicats de policiers, médias asservis, et même certains pans de l’armée – se trouve réunie dans l’activisme sécuritaire : telles sont quelques-unes des questions auxquelles répond ce livre.


La Décadence sécuritaire
Gilles Sainati et Ulrich Schalchli, Éditions La Fabrique, 106 pages, 14 euros