La liberté

Jacques Langlois
jeudi 16 juin 2016
par  Auteur
popularité : 6%

Ce livre est le couronnement de la trilogie (économique, politique et juridique) pour un socialisme du XXIe siècle. Il traite de liberté en régime libéral en montrant qu’elle n’est que formelle, que théorique, car elle ne donne pas les moyens réels d’agir à sa guise, de réaliser son potentiel.
La liberté social-démocrate se contente d’y ajouter une pincée de droits effectifs comme moyens de bonne vie.
L’auteur dégage l’approche proudhonienne en termes de liberté comme pouvoir et force d’action. Mais celle-ci exprime aussi le primat de la morale collective immanente et évolutive, simple construction sociale sans référence à un Dieu, quel qu’il soit. Cette liberté est morale, car axée sur les relations entre humains, tant individus que groupes. Elle a pour référents la justice, l’égalité, la mutualité-réciprocité, l’égale dignité de tous dans les rapports sociaux.
À partir de Proudhon, l’auteur propose ensuite les principes d’une liberté pour notre siècle, loin du libéralisme et du socialisme. C’est un anarchisme sociétaire ou un libéralisme sociétaire.

Jacques Langlois est un habitué des Éditions libertaires : Des causes de la crise, modèle libéral et projet proudhonien (2009), Le capitalisme, c’est le vol (2011), De la justice (2013), Comprendre le capitalisme du XXIe siècle, trilogie : 1. Comprendre ; 2. Détruire ; 3. Reconstruire (2014-2015).


La liberté
Jacques Langlois, Les Editions libertaires, 142 pages, 13 euros