Antifascisme radical ? Sur la nature industrielle du fascisme

Sebastián Cortés
mercredi 21 octobre 2015
par  Librairie
popularité : 9%

Qu’est-ce que l’antifascisme et en quoi en existerait-il un de radical ?

Pour répondre à cette question, l’auteur, Sebastián Cortés, revient sur la genèse du fascisme et les conditions de son apparition.

« L’industrialisme a instauré le règne de la pensée séparée des actes : d’un côté des ingénieurs qui réfléchissent et décident, de l’autre ceux qui mettent en œuvre concrètement leurs idées, c’est-à-dire les travailleurs. »

Après un exposé particulièrement documenté, il propose :

« Aujourd’hui, il nous faut plus que jamais abandonner les mythes de la libération par l’automatisation des machines en général et par le numérique en particulier […]. Ce qui manque dans l’antifascisme aujourd’hui, c’est d’accorder ses actes à sa pensée – ce dont l’industrialisme nous a dépossédés et nous dépossède toujours – afin d’avoir une conscience globale de la société et de pouvoir prendre nos affaires en main. L’antifascisme radical pourrait ainsi constituer une véritable voie vers l’émancipation individuelle et collective. »


Editions CNT-RP, 120 pages, 8 euros