La dynamique de la révolte. Sur des insurrections passées et à venir

Eric Hazan
mercredi 29 avril 2015
par  Librairie
popularité : 23%

Un livre d’histoire ? oui et non. Oui, parce qu’on y parcourt quelque 220 ans d’émeutes, soulèvements, insurrections et révolutions, depuis la prise de la Bastille jusqu’à la chute de Ben Ali et Moubarak en passant par Juin 1848, la Commune de Paris, les révolutions russes de 1905 et 1917, celles d’Allemagne, de Chine, d’Espagne, de Cuba, la Commune de Shanghai, l’insurrection zapatiste... Non, parce qu’on n y trouve pas les descriptions « objectives » habituelles, ni les considérations morales qui les accompagnent si souvent. C’est que le but est clairement politique : repérer dans l’histoire révolutionnaire ce qui peut servir à surmonter le pessimisme ambiant et à penser l’action à venir. On verra que les plus grandes insurrections partent de la colère du peuple et non du bouillonnement des idées politiques ; qu’après la victoire, le chaos, toujours brandi comme une menace, ne survient jamais ; qu’un rapport de force défavorable peut s’inverser en une journée ; que les épisodes les plus célèbres sont souvent des constructions légendaires.

Ce livre engage à ne plus lire cette « histoire » avec des yeux d’éternels vaincus, à ne plus y voir un répertoire de catastrophes mais une source vive d’enseignements et d’exemples. La formation du sujet révolutionnaire passe par la réappropriation de notre passé.


Editions La Fabrique, 152 pages, 10 euros