Refuser d’être un homme : pour en finir avec la virilité.

John Stoltenberg
mercredi 27 novembre 2013
par  max
popularité : 2%

Les tenants du masculinisme gagnent du terrain dans l’opinion publique sous couvert de protéger les droits des pères. Certains hommes ont choisi, eux, de résister à cette image trop virile à leurs yeux et se disent ouvertement pro-féministes. Stoltenberg ne se contente pas de faire des constats, il propose des pistes d’action en déconstruisant la façon dont on produit du masculin entre autres en opposant le fils à sa mère « perçue par le père comme dangereuse pour sa virilité ».


Syllepse, 268 pages, 22 euros