Abîme et autres contes inédits

Jean Meckert
mercredi 24 octobre 2012
par  max
popularité : 21%

"Ça ne vient jamais d’un coup la débine. Sans ça on pourrait se battre, on connaîtrait les prises par coeur, on apprendrait les parades dans des petits manuels à vingt ronds. Non, ce qu’il y a de terrible, c’est que insidieux, ça vient petit à petit, en douce, comme une vache de tuberculose, on se croit encore bien portant, on crâne et puis on tombe en pourriture. Là, c’est pas le poumon, la vessie ou le pancréas qui est atteint, c’est le moral et tout le reste par contrecoup....".


Joseph K., 54 pages, 7,60 euros