Tout piller, tout brûler

Wells Tower
mercredi 24 octobre 2012
par  max
popularité : 15%

Des marginaux, des rêveurs, des génies ratés s’escriment à masquer leurs déboires et leurs âmes en morceaux. Avec un esprit ravageur et une prose électrique, l’humanité de Wells Tower se disloque dans la poussière de combats perdus ou de familles consumées. A grand renfort d’humour, ses nouvelles saisissent sur le vif l’ombre et les voix qu’on enterre.


10/18, 262 pages, 8,10 euros