Micropolitiques des groupes. Pour une écologie des pratiques collectives

mercredi 28 mars 2012
par  max
popularité : 12%

Partant du principe qu’"on ne naît pas groupe, on le devient", David Vercauteren examine dans ce livre les conditions de possibilité d’un véritable fonctionnement collectif des groupes militants. Il se dégage ainsi de la problématique macropolitique qui a dominé jusqu’à présent pour se focaliser sur les aspects micropolitiques de groupes envisagés comme des écosystèmes. La question n’est plus : quelle est la finalité d’un groupe, son objet ou son domaine d’intervention ? Mais : quel est son impensé ? Comment peut-il dépasser blocages internes et replis identitaires pour renouveler ses usages, savoirs et pratiques ?


Les Prairies ordinaires, 246 pages, 15 euros