Les Dettes illégitimes. Quand les banques font main basse sur les politiques publiques

mercredi 9 novembre 2011
par  max
popularité : 3%

L’endettement des gouvernements est aujourd’hui une arme pour imposer les réformes du capitalisme. “Les pressions des marchés pourraient réussir là où les autres approches ont échoué”, énonce le FMI. L’impôt qui pèse principalement sur les revenus du travail assure le service de la dette et réalise, au-delà de toutes les espérances du capital, un transfert gigantesque de richesses vers les banques et les fonds de placement financiers aux dépens des salariés.


Raisons d’agir, 99 pages, 8 euros