Les Mots qui font peur. Vocables à bannir de la Toile en Chine

lundi 24 octobre 2011
par  max
popularité : 2%

De « grève » (« un sabotage de l’économie chinoise et un attentat contre le Parti ») à « bonheur » (« las de rechercher leur bonheur individuel dans l’obéissance et les sacrifices, les citoyens risquent de le trouver collectivement dans la rébellion »), voici un extrait commenté d’un prétendu document de la police de l’Internet chinoise répertoriant par avance les mots à censurer dès les premiers balbutiements d’une révolte redoutée. Détail : il s’agit d’un hoax, un faux document, ce qui n’enlève rien à la connaissance que les auteurs ont de leur sujet, mais doit rester présent à l’esprit du lecteur.


L’Insomniaque, 112 pages, 7 euros