Paris sous tension

mercredi 25 mai 2011
par  max
popularité : 1%

Quoi de commun entre la bataille de Paris, le 30 mars 1814, et le concours pour le Grand Paris organisé par Sarkozy au printemps 2009 ? Entre le Paris des Fleurs du Mal et l’anniversaire des journées de juin 1848 ? Ce qui fait la cohérence de sujets aussi divers, c’est la conviction que Paris est encore ce qu’il a été pendant plus de deux siècles : le grand champ de bataille de la guerre civile en France. Et en voyant ce champs de bataille s’étendre au-delà du périphérique, quelles belles perspectives s’ouvrent pour d’inacceptables subversions !


La Fabrique, 124 pages, 12 euros