San Francisco. L’Utopie libertaire des sixties

mercredi 16 mars 2011
par  max
popularité : 7%

Été 67, le Summer of Love bat son plein, des milliers de jeunes arrivent à Haight-Ashbury, laboratoire de l’utopie libertaire des sixties. Fruit de la rencontre de l’activisme et de l’idéalisme d’une jeunesse révoltée, elle a pris forme sous l’action des Beatniks, Diggers, Merry Pranksters, Hippies, Hell’s Angels, artistes et tribus du San Francisco psychédélique, qui défendent nombre de valeurs libertaires, dans la perspective d’un monde plus juste et plus harmonieux.


Le Mot et le reste, 288 pages, 23 euros