Éducation populaire et puissance d’agir. Les processus culturels de l’émancipation

samedi 12 mars 2011
par  max
popularité : 2%

L’éducation populaire doit être pensée comme une praxis culturelle de transformation sociale et politique. Elle s’attache à réveiller les contradictions, à faire conflit, à construire les situations et les procédures visant à augmenter notre puissance individuelle et collective d’agir, et ainsi à nous ouvrir les chemins d’une émancipation entendue comme dégagement de la place qui nous a été assignée par les conditions sociales, les appartenances culturelles, le genre ou les handicaps de toutes sortes.


L’Harmattan, 244 pages, 22 euros