Vu de dos. trente ans de dessins plus que politiques

samedi 27 novembre 2010
par  max
popularité : 16%

Depuis plus de trente ans, dans Le Canard enchaîné, le dessinateur Cardon exécute d’un trait les puissants et les faux-culs du jour, d’une manière qui n’appartient qu’à lui : il les dessine de dos. Leurs bobines, a-t-il décidé un jour, je les ai assez vues ! Du coup, il se contente de leurs épaules, d’une nuque, d’un profil à peine esquissé mais qui suffisent largement, maîtrise du trait oblige, à les reconnaître. Sous sa plume défilent ici toute une ribambelle de jean-foutre, politiciens, pédégés suffisants, ensoutanés, barbus islamistes, etc. Un album vengeur, inspiré, méchant.


L’Echappée, 224 pages, 22 euros