Ouvrière d’usine. Petits bruits d’un quotidien prolétaire

mercredi 20 octobre 2010
par  max
popularité : 2%

On a tendance à l’oublier, mais la france est majoritairement ouvrière et prolétaire. Et comme par hasard, la vie quotidienne de cette majorité est systématiquement tue. Niée. Méprisée. lisez ce livre. Il va vous secouer. Il cause de la vraie vie. d’un quotidien dur. Tatoué à l’exploitation et à l’oppression. Survivre avant tout. Cerné par cent mille petites lâchetés. mais irrigué, sans cesse, par cent mille autres petites et grandes solidarités de classe.


Les éditions libertaires, 174 pages, 10 euros