Les Forçats de la mer. Marins, marchands et pirates dans le monde anglo-américain (1700-1750)

samedi 16 octobre 2010
par  max
popularité : 2%

Les marins du XVIIIe siècle ne sont pas des personnages romantiques ou exotiques, mais de simples prolétaires partant en mer, issus du premier groupe important de travailleurs ayant vendu leur force de travail aux capitalistes marchands, eux-mêmes au service de l’économie mondialisée. Leur travail a quadrillé le globe en structures de production, d’échange et de communication. Ils ont été au centre des conflits de classe qui ont émergé à partir du XVIIIe siècle, ont inventé la grève et relié diverses catégories de producteurs – esclaves, domestiques, artisans – à travers l’espace et le temps.


Libertalia, 464 pages, 20 euros